E...tcetera - Technal

Newsletter numérique
de Technal France
Octobre 2015

Technal
E...tcetera - Technal


: Palmarès Architecture Aluminium TECHNAL
Plamares 2015L’aluminium, expression de la modernité architecturale

L’engouement des architectes et des Aluminiers Agréés Technal était une nouvelle fois au rendez-vous de la 14e édition du Palmarès Architecture Aluminium Technal. Près de cent dossiers provenant des quatre coins de la France ont été présentés en juin dernier au Jury qui a décerné huit prix, un Prix Spécial du Jury et sept mentions. Un palmarès riche qui souligne la qualité, la diversité architecturale et technique de chaque ouvrage : espaces culturels et de loisirs, établissements scolaires, lieu d’entreprise, maison de santé, stade, logements collectifs ou encore maisons individuelles… Tous ces projets ont porté une attention particulière au lieu, à sa morphologie et à son devenir, en jouant avec les volumes, les matières et la lumière. Tous valorisent avec subtilité les menuiseries aluminium Technal, symboles d’innovation, de design, d’élégance et de performances thermiques et acoustiques.

Alain Moatti, Architecte Agence Moatti - Rivière, a présidé le Jury composé de :
- Élodie Nourrigat - NBJ Architectes, Architecte, Lauréat du Prix Habiter Logement Individuel 2014
- Claude Puaud - Arcature, Architecte, Président de la Maison de l’architecture des Pays de la Loire
- Christophe Chomel - AC Architecture, Architecte, Président du Syndicat des architectes du Rhône
- Thomas Benard - ICADE, Maître d’ouvrage
- Stéphan Leturgez - NACARAT, Maître d’ouvrage
- Antoine Fenoglio - SISMO Design, Designer

 

 

: PRIX DÉCOUVRIR

Centre d’interprétation du patrimoine minier et métallurgique, Banca (64)

Centre d’interprétation du patrimoine minier et métallurgique, Banca (64)


Agence d’architecture : V2S Architectes (31)
Maîtres d’ouvrage : Mairie de Banca et Communauté de communes Garazi-Baïgorri
Aluminier Agréé TECHNAL : Miroiterie Côte Basque (64)
Produits TECHNAL : 32 m² de murs-rideaux GEODE, 24 m² d’ensembles menuisés SOLEAL (fixes et ouvrants)
Livraison du bâtiment : Juillet 2014
Durée du chantier : 1 an
Photographe : Julien Lanoo

 

Ne faire qu’un avec le paysage !

Ce projet mené pour le compte de la mairie de Banca et de la communauté de communes Garazi-Baïgorri devait répondre à un double objectif : imaginer un centre d’interprétation du patrimoine minier et métallurgique et concevoir un café-restaurant pour créer un lieu d’échanges et de convivialité. L’agence V2S Architectes a imaginé son programme en réinterprétant le paysage montagneux et l’architecture basque du village. Elle a proposé un bâtiment alliant savoir-faire locaux et écriture contemporaine. Situé sur la place principale, il s’implante le long d’un mur de soutènement en déclivité.

Les 3 m de dénivelé de la parcelle permettent de superposer les deux programmes : l’espace scénographique du musée est enterré tandis que le café-restaurant de 80 m² est posé sur le socle en pierre, avec une façade largement vitrée par 32 m² de murs-rideaux GEODE. Depuis l’intérieur, ces menuiseries aux lignes fines et élégantes baignent de lumière la salle du restaurant et offrent une vue panoramique sur le paysage.

De part et d’autre du bâtiment, les pignons se parent de deux ensembles menuisés SOLEAL, l’un ouvert sur une terrasse conviviale, l’autre sur un belvédère pour apprécier la beauté du paysage. Les architectes ont sélectionné pour les menuiseries une teinte RAL aluminum identique au bardage métallique extérieur et rappelant le béton brut des murs intérieurs. Un coloris qui se marie avec subtilité aux pierres locales du mur de soutènement.

Centre d’interprétation du patrimoine minier et métallurgique, Banca (64)
 

 

: MENTION DÉCOUVRIR

Salle socio-culturelle, Préserville (31)

Salle socio-culturelle, Préserville (31)


Agences d’architecture : Philippe Guilbert (31 - Mandataire) - Olivier Gorget (31- Associé)
Maître d’ouvrage : Mairie de Préserville
Aluminier Agréé TECHNAL : Labastère (31)
Produits TECHNAL : 150 m² de murs-rideaux GEODE
Livraison du bâtiment : Juin 2013
Durée du chantier : 1 an et 4 mois
Photographe : Adeline Lauer

 

Une salle semi-enterrée qui s’ouvre sur le paysage

Construite sur un terrain en pente, cette salle socio-culturelle se distingue par son implantation semi-enterrée : ses toitures sont végétalisées et inclinées dans la continuité du sol naturel. Un parti architectural qui a permis de répondre à une double volonté : une intégration au site et la création d’un bâtiment environnemental à Très Haute Performance Énergétique (THPE). Pour renforcer l’harmonie avec le paysage et optimiser les performances thermiques, les architectes ont habillé le volume d’une vêture en gabions et ont choisi les murs-rideaux GEODE pour les façades.

Les murs-rideaux GEODE à trame horizontale d’une superficie de 105 m² baignent de lumière naturelle le grand espace d’accueil. Leurs lignes fines et épurées effacent la frontière intérieur-extérieur et procurant la sensation que le paysage s’invite à l’intérieur. Une faille transparente de 7 m de long sur la façade Sud de la salle polyvalente offre un éclairage doux aux occupants. Le vitrage bord à bord met en scène le paysage sur la partie basse. Sur la partie haute, la vêture en gabion voile la façade vitrée. Les interstices entre les pierres calcaires laissent pénétrer la lumière qui anime l’intérieur de la salle à la nuit tombée.

La teinte gris patiné des profilés en aluminium, couleur de la collection Exclusives TECHNAL, s’accorde parfaitement aux matériaux bruts de béton, pierre et bois). Les murs-rideaux GEODE contribuent à réaliser des économies d’énergie : associés à l’auvent brise-soleil, ils permettent de réguler la lumière naturelle et l’apport de chaleur.

Salle socio-culturelle, Préserville (31)

Salle socio-culturelle, Préserville (31)

 

 
: MENTION DÉCOUVRIR

Casino du Lac, Giffaumont-Champaubert (51)

Casino du Lac, Giffaumont-Champaubert (51)
 

Agence d’architecture : Data Architectes (75)
Maître d’ouvrage : Casino du Lac, JOA Groupe
Aluminier Agréé TECHNAL : Daniel Manchin (52)
Produits TECHNAL : 323 m² de murs-rideaux GEODE
Livraison du bâtiment : Décembre 2014
Durée du chantier : 1 an et 3 mois
Photographe : Javier Callejas

Un casino ouvert sur le paysage

Aux antipodes des archétypes dominants (univers clos dénués d’éclairage naturel), le Casino du Lac offre un programme ouvert sur le paysage et accessible aux visiteurs. Plus qu'un simple casino, il regroupe sur 2 000 m² des salles de jeux, un restaurant, un bar et une salle de conférence. Ce parti pris original, souhaité par le maître d’ouvrage, devrait renforcer l’attractivité touristique du territoire.

Objet architectural à l’esthétique sobre et tranquille, ce projet s’attache à préserver l’identité paysagère du site en bord de littoral. Sa forme met en scène deux « strates » par un jeu de décalages créant terrasses et soulèvements.

 

 

Casino du Lac, Giffaumont-Champaubert (51)

Le registre supérieur, posé partiellement sur la strate basse, accueille les espaces dédiés au public dans un volume léger en bois ajouré afin de préserver l’intimité des visiteurs. Toutes les façades sont dotées de murs-rideaux GEODE qui maximisent les apports solaires et offrent des vues lointaines sur le paysage. Combinés aux brise-soleil en bois, ils créent des effets d’ombre et de lumière. Les coursives implantées entre les brise-soleil et les façades vitrées, et la terrasse orientée vers le Lac sont autant d'invitations à la détente et à l’évasion !

Casino du Lac, Giffaumont-Champaubert (51)
 

 
: PRIX ÉTUDIER

Collège Aimé Césaire, Saint-Geours-de-Maremne (40)

Collège Aimé Césaire, Saint-Geours-de-Maremne (40)
 
Agence d’architecture : Patrick Arotcharen (64) - Chef de projet Orane Garrigos
Maître d’ouvrage : Conseil Général des Landes
Aluminier Agréé TECHNAL : Labastère (64)
Produits TECHNAL : 1 240 m² de murs-rideaux GEODE et 455 m² de brise-soleil SUNEAL
Livraison du bâtiment : Juin 2012
Durée du chantier : 1 an et 6 mois
Photographes : Mathieu Choiselat et Vincent Monthiers

Étudier face au paysage, circuler dans les pins

Niché au cœur de la pinède landaise, le collège Aimé Césaire doit accueillir près de 450 élèves. Son plan linéaire distribue les espaces administratifs et de restauration à l’est, le centre de documentation et les salles d’enseignement à l'ouest. L’enveloppe du bâtiment est revêtue d’une structure bois en échelle qui se superpose aux murs-rideaux GEODE aux lignes fines et minimalistes. Cette architecture légère offre une fluidité des volumes, favorise les perspectives sur le paysage et facilite la circulation des élèves et du personnel.

Les façades sont interrompues par trois failles de verre et une toiture en dents de scie réalisées avec les solutions GEODE. Cette enveloppe cristalline assure un ensoleillement diffus et optimal des salles de classe et des circulations. Elle instaure un jeu de transparence et lie l’ensemble architectural comme un tissu interstitiel.

Le collège répond à la norme HQE. Au sud, la façade intègre 455 m² de brise-soleil en aluminium SUNEAL qui, associés aux solutions GEODE thermiquement performantes, régulent les apports énergétiques. L’été, les rayons du soleil sont filtrés tandis que la chaleur pénètre généreusement à l’intérieur du bâtiment l'hiver. Un gage de confort pour les occupants et la garantie d’une baisse des charges pour le maître d’ouvrage.

 

 

Collège Aimé Césaire, Saint-Geours-de-Maremne (40)

Collège Aimé Césaire, Saint-Geours-de-Maremne (40)
 

 
: MENTION ÉTUDIER

Centre de Formation d’Apprentis, Mont-de-Marsan (40)

Centre de Formation d’Apprentis, Mont-de-Marsan (40)
 

Agence d’architecture : Marjan Hessamfar & Joe Vérons Architectes Associés (33)
Maîtres d’ouvrage : Chambre des Métiers et de l'Artisanat des Landes et SATEL (mandataire)
Aluminier Agréé TECHNAL : Miroiterie Landaise (40)
Produits TECHNAL : 967 m² d’ouvrants SOLEAL
Livraison du bâtiment : Février 2014
Centre de Formation d’Apprentis, Mont-de-Marsan (40) Durée du chantier : 1 an et 6 mois (+ 2 mois de préparation)
Photographe : Arthur Péquin

Derrière la résille de bois, la lumière…

Le nouveau Centre de Formation d’Apprentis de Mont-de-Marsan a vu le jour en février 2014. Situé au nord-est de la ville à proximité d’équipements sportifs et scolaires, il remplace celui érigé au cœur de la ville.

Le projet de 6 404 m² en R+1, surmonté d’une toiture technique, est adossé à une forêt classée NATURA 2000. D’une longueur de 128 mètres, il semble sortir de terre en laissant apparaître ponctuellement des boîtes. Ces volumes sont habillés d’une vêture en structure métallique et bardage en pin des Landes.

Derrière cette résille, les ouvertures en aluminium SOLEAL assurent un éclairage naturel confortable. La finesse des profilés et leurs dimensions toute hauteur jusqu’à 3 mètres maximisent la lumière et créent des ambiances intérieures de qualité. La façade Est est également vitrée de solutions SOLEAL afin d’offrir au personnel et aux apprentis une vue privilégiée sur la forêt.

Thermiquement performantes, ces menuiseries SOLEAL participent à la démarche HQE du bâtiment en limitant les apports solaires d’été et en les valorisant l’hiver.

L’agence Marjan Hessamfar & Joe Vérons Architectes Associés a porté une attention particulière sur l’environnement durant le chantier afin de conserver un maximum d’arbres sur la parcelle. L’établissement à faible impact environnemental se distingue par une végétalisation continue de la toiture qui protège le bâti des vents dominants et renforce le confort thermique.

 

Centre de Formation d’Apprentis, Mont-de-Marsan (40)

 

 
: PRIX HABITER LOGEMENTS INDIVIDUELS

Maison individuelle, Issy-les-Moulineaux (92)

Agence d’architecture : Moonarchitectures (92)
Maître d’ouvrage : Privé
Aluminier Agréé TECHNAL : Foucault (62)
Produits TECHNAL : 10 fenêtres SOLEAL (dont 2 châssis fixes), 3 coulissants LUMEAL et 8,5 m² de verrière GEODE
Livraison du bâtiment : Mai 2015
Durée du chantier : 11 mois
Photographe : Raoul Dobremel

Une pierre taillée qui joue des volumétries

Implantée sur l’Île-Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux, cette maison de 210 m² est conçue comme un bloc de pierre. Elle s’élève sur une parcelle de 152 m², constructible uniquement sur 76 m², en angle de rue et en zone inondable. L’agence Moonarchitectures qui a joué avec ces contraintes pour imaginer un projet abstrait tout en facettes qui fait écho à la Tour aux figures, une œuvre de Jean Dubuffet située de l’autre côté de l’Île.

La matrice se positionne parallèlement aux arêtes les plus marquées et affirme la volumétrie générale du projet. Celle-ci est renforcée par le travail fin et soigné réalisé sur les ouvertures en aluminium TECHNAL. Chaque menuiserie est traitée de manière unique et originale.

Sur les façades côté rue, les fenêtres SOLEAL, aux formes carrées ou bandeaux relevées d’une casquette ou en creux, révélent par contraste une matérialité blanche lisse. L’aluminier a également créé une fenêtre sur-mesure avec un angle à 14° qui épouse l’arête du bâtiment. Cette prouesse technique a pu être réalisée grâce à la finesse des profilés et au savoir-faire du professionnel.

Sur la façade arrière, un coulissant à ouvrants cachés LUMEAL 3 vantaux ouvre le séjour et la cuisine sur le jardin. Une verrière GEODE baigne de lumière l’intérieur et contribue au bien-être des propriétaires et de leurs hôtes.

En toiture, une verrière GEODE inonde de lumière l’escalier conçu comme un parcours, clin d’œil au labyrinthe ascensionnel de la sculpture de Jean Dubuffet.

 

  Maison individuelle, Issy-les-Moulineaux (92)

Maison individuelle, Issy-les-Moulineaux (92)

 

 

: MENTION HABITER LOGEMENTS INDIVIDUELS

Maison individuelle, Croix (59)

Maison individuelle, Croix (59)


Agence d’architecture : Hornoy Architectes (59)
Maître d’ouvrage : Privé
Aluminier Agréé TECHNAL : Constru (59)
Produits TECHNAL : 2 ensembles de 3 coulissants sur 3 rails LUMEAL, 1 ensemble de 2 coulissants sur 2 rails SOLEAL, 5 ensembles menuisés SOLEAL, 3 ensembles menuisés GEODE
Livraison du bâtiment : Juillet 2014
Durée du chantier : 9 mois
Photographe : Maxime Dufour

 

Laisser entrer le jardin dans la maison

Pour ce projet de plain-pied de 205 m², les maîtres d’ouvrage recherchaient une écriture « nordique », à la fois épurée et ouverte généreusement sur l’extérieur. Une relation étroite entre le plein et le vide que l’architecte a interprété avec des systèmes de menuiseries TECHNAL originaux et majestueux. Sélectionnés pour la finesse de leurs profilés en aluminium, ils semblent disparaître pour laisser entrer le jardin dans la maison.

Trois verrières GEODE créent des patios et maximisent l’ouverture dès l’entrée. Huit coulissants à ouvrants cachés LUMEAL toute hauteur s’étendent sur une longueur de 19 mètres. Ils baignent de lumière les espaces de vie et la chambre parentale situés en façade Sud. Montés sur trois rails, ils assurent une ouverture maximale pour que l’intérieur et l’extérieur ne fassent qu’un. Cinq ensembles menuisés SOLEAL, dont deux avec un coulissant à galandage apportent un peu de nature dans les pièces de nuit.

Les châssis de couleur noir mat participent à la qualité esthétique du projet. Cette teinte est déclinée en touches minutieuses, sur et dans la maison, pour une harmonie d’ensemble : mur d’enceinte en brique, luminaires, cuisine équipée… Sur le front de rue, la parcelle de 600 m² est close par un mur écran alternant parties opaques et filtres vers le jardin. Depuis l’extérieur, ce monolithe opaque protège des regards les occupants qui évoluent dans leur maison en toute tranquillité.

Maison individuelle, Croix (59)

Maison individuelle, Croix (59)
 

 

: PRIX HABITER LOGEMENTS COLLECTIFS

86 logements sociaux et un foyer, écoquartier Boucicaut, Paris 15ème (75)

86 logements sociaux et un foyer, écoquartier Boucicaut, Paris 15ème (75)


Agence d’architecture : Ameller, Dubois & Associés (75)
Maître d’ouvrage : Régie Immobilière de la Ville de Paris (RIVP)
Aluminier Agréé TECHNAL : France 2000 (10)
Produits TECHNAL : 321 châssis à la française SOLEAL et 86 coulissants LUMEAL (dont 2 motorisés)
Livraison du bâtiment : Octobre 2014
Durée du chantier : 1 an et 10 mois
Photographe : Takuji Shimmura

Une figure de proue pour le premier quartier écologique de Paris

Ce programme social de 7 700 m² se distingue par ses 86 logements et son foyer médical pour jeunes adultes autistes en rez-de-chaussée. Imaginé en parcelle d’angle, il s’insère harmonieusement dans le premier écoquartier parisien, baptisé Boucicaut.

Depuis la rue, les loggias et balcons s’alternent ou se superposent pour sculpter les façades. Une dynamique renforcée par les châssis à la française SOLEAL à l’écriture longiligne. Les façades s’habillent de matériaux complémentaires, nobles et durables : un revêtement en béton blanc poli, des menuiseries aluminium d’un gris patiné (couleur de la collection Exclusives TECHNAL) et un bardage en mélèze sur les éléments de liaison et les loggias.

Chaque appartement bénéficie d’un salon qui se prolonge vers le paysage par une loggia ou un balcon. Ces espaces privatifs intimistes dotés de coulissants à ouvrants cachés LUMEAL, créent un dialogue permanent entre intérieur et extérieur. Sélectionnées pour la finesse de leurs profilés et leurs performances thermiques, les menuiseries LUMEAL maximisent le clair de vitrage et baignent les pièces de lumière naturelle. Deux logements avec loggias ont également été mis en œuvre pour répondre aux normes d’accessibilité PMR. Ils intègrent un coulissant LUMEAL avec une motorisation et un seuil PMR pour faciliter les ouvertures/fermetures et l’accès extérieur.
Deux toitures végétalisées, une couverture photovoltaïque et des nichoirs pour chauve-souris répondent également au cahier des charges de l’écoquartier.

86 logements sociaux et un foyer, écoquartier Boucicaut, Paris 15ème (75)
 

 
: MENTION HABITER LOGEMENTS COLLECTIFS
104 logements Monges, Cornebarrieu (31)


104 logements Monges, Cornebarrieu (31)

Agence d’architecture : PPA architectures (31)
Aménageur : Oppidea (31)
Maîtres d’ouvrage : Promologis et European Homes
Aluminier Agréé TECHNAL : Gayrel (81)
Produits TECHNAL : 90 coulissants SOLEAL, 227 fenêtres SOLEAL et 168 volets NOTEAL
Livraison du bâtiment : 1ère tranche en mars 2015 et 2ème tranche en 2016
Durée du chantier : 2 ans
Photographe : Philippe Ruault

Un micro-quartier à la campagne

104 logements Monges, Cornebarrieu (31) Les 104 logements Monges s’insèrent dans le nouveau quartier Monges-Croix du Sud. Cette opération publique de Toulouse Métropole, menée par l’aménageur Oppidea et conçue par l’urbaniste Bruno Fortier, place le paysage au cœur de la démarche. Conçu comme un « village jardin » entre la forêt et la ville de Cornebarrieu, ce quartier s’organise autour de ruisseaux, de chemins creux et de cordons boisés. Orientés en pente vers le sud, les 104 logements Monges s’y intègrent harmonieusement, en conciliant nature et architecture.

Chaque habitat est étudié pour optimiser l’ensoleillement et les vues sur la forêt et le parc. Cette orientation, conjuguée aux baies coulissantes toute hauteur et fenêtres SOLEAL, baigne de lumière les espaces et crée un dialogue subtil entre l’intérieur et l’extérieur verdoyant. Les logements se superposent pour former des décalages et contrôler les vis-à-vis des pièces de vie et des jardins privatifs. Des volets coulissants NOTEAL permettent de préserver au mieux l’intimité.

Pour respecter la logique économique souhaitée par le maître d’ouvrage, TECHNAL et son Aluminier Agréé Gayrel ont proposé des baies coulissantes SOLEAL mises en œuvre en coupe droite. Ce dispositif d’assemblage simplifié, entre le montant et le rail, a permis de réduire les coûts de fabrication tout en conservant des performances thermiques élevées. La démarche de standardisation des menuiseries et le système de répétitivité architecturale ont également contribué à rationaliser les coûts.



104 logements Monges, Cornebarrieu (31)
 

 
: MENTION HABITER LOGEMENTS COLLECTIFS
Îlot M9D4, Paris 13ème (75)


Îlot M9D4, Paris 13ème (75)

Agence d’architecture : Architectures Anne Démians (75)
Maître d’ouvrage : Vinci Immobilier
Aluminier Agréé TECHNAL : France 2000 (10)
Produits TECHNAL : 135 coulissants deux vantaux LUMEAL
Livraison du bâtiment : Printemps 2013
Durée du chantier : 2 ans
Photographes : David Dahan, Pierre-Olivier Deschamps, Architectures Anne Démians


Une écriture inventive et respectueuse du contexte urbain

L’îlot M9D4 est un immeuble de 4 885 m² composé de 55 logements en accession et d’un commerce en rez-de-chaussée. Il s’inscrit dans la ZAC Massena Chevaleret, un quartier du 13e arrondissement de Paris en totale renaissance. Ces logements ont été imaginés comme de véritables paysages verticaux qui ouvrent sur des perspectives lointaines et amplifient le théâtre urbain. Une vision que l’architecte Anne Démians matérialise grâce à un élégant voile de métal tendu qui habille les façades. Un élément subtil qui contribue au respect porté à la fois au paysage de la ville et à la domesticité.

Ce parti pris architectural est renforcé par la création de loggias. Conjuguées aux baies coulissantes LUMEAL, elles prolongent harmonieusement vers l’extérieur les pièces du séjour et de la cuisine. Ce traitement spécifique de la façade permet d’offrir aux occupants des lieux de vie confortables et conviviaux.

Les coulissants à ouvrants cachés LUMEAL se distinguent également par leurs larges dimensions qui s’étendent du sol au plafond et leurs lignes fines et épurées. Des critères essentiels pour maximiser le clair de vitrage et les apports solaires, et réduire ainsi les factures énergétiques. Leur conception en aluminium anodisé fait écho aux grands lés en aluminium fixes ou coulissants situés sur l’enveloppe. Perforés de manière aléatoire, ils dynamisent le plan de la surface extérieure. Ils créent un jeu d’ombre et de lumière graphique dans les loggias, toutes exposées au sud et à l’ouest, tantôt à l’abri des regards et des rayons solaires, tantôt exposées.

 

 

Îlot M9D4, Paris 13ème (75)

Îlot M9D4, Paris 13ème (75)
 

 

: PRIX RÉHABILITER LOGEMENTS INDIVIDUELS

Rénovation et extension d’une Maison individuelle, Amiens (80)

Rénovation et extension d’une Maison individuelle, Amiens (80)

Après

Rénovation et extension d’une Maison individuelle, Amiens (80)

Avant


Agence d’architecture :
Samuel Ridoux Architecte (80)
Maître d’ouvrage : Privé
Aluminier Agréé TECHNAL : Cover Alu (62)
Produits TECHNAL : 17 fenêtres bicoloration SOLEAL, 2 portes SOLEAL, 5 coulissants LUMEAL
Livraison du bâtiment : Janvier 2015
Durée du chantier : 8 mois
Photographe : Samuel Ridoux Architecte

Rénovation thermique et esthétique d’un pavillon traditionnel

Les propriétaires souhaitaient moderniser ce bâti des années 1980 et accroître ses performances thermiques. L’agence Samuel Ridoux Architecte a entrepris ce projet de réhabilitation en proposant de démolir l’ancien garage et d’étirer la maison en y insérant deux extensions cubiques de 76 m². Ce jeu de volumes, marié au zinc de la toiture, aux bardages fibre ciment et bois des façades, dynamise l’enveloppe de l’habitat et révèle son style contemporain.

L’élégance de cette nouvelle esthétique est accentuée par les fenêtres et portes SOLEAL, et les coulissants à ouvrants cachés LUMEAL. À la fois généreuses et discrètes, ces menuiseries en aluminium laissent pénétrer un maximum de lumière. Pour accroître cette sensation de grandeur et d’espace, l’architecte a utilisé des solutions bicolores. Côté intérieur, un gris clair rappelle les tonalités épurées des murs, du sol et du mobilier. Une teinte gris anthracite côté extérieur semble faire disparaître les traverses des coulissants.

La large façade Sud vitrée équipée d’un brise-soleil illumine une chambre d’amis, un dégagement et une salle de jeux. La performance thermique de la maison est obtenue notamment par l’ITE en toiture et façade et bien sûr par la rupture de pont thermique des menuiseries TECHNAL.

 

 

: PRIX RÉHABILITER LOGEMENTS COLLECTIFS

Résidence étudiante de l’Institut Catholique des Arts et Métiers (ICAM), Lille (59)

Résidence étudiante de l’Institut Catholique des Arts et Métiers (ICAM), Lille (59)

Après

Résidence étudiante de l’Institut Catholique des Arts et Métiers (ICAM), Lille (59)

Avant


Agence d’architecture :
Zig Zag Architecture (59)
Maître d’ouvrage : Institut Catholique des Arts et Métiers (ICAM)
Aluminier Agréé TECHNAL : France Verre (59)
Produits TECHNAL : 315 m² de murs-rideaux GEODE
Livraison du bâtiment : Juin 2015
Durée du chantier : 2 ans et 6 mois (en 2 phases)
Photographe : Zig Zag Architecture

Des espaces partagés ouverts sur l’extérieur

L’opération de la résidence de l’ICAM avait pour objectif la réhabilitation de deux corps de bâtiments et la création d’un bâtiment en R+4. Les parties rénovées, qui cadrent la cour des sports, et l'extension qui se tourne sur la cour d’honneur, accueillent 318 chambres dont 48 neuves. Les espaces partagés sont réunis au rez-de-chaussée. Dans les étages, les chambres sont regroupées par unités de vie : 10 à 12 chambres autour d’un séjour commun et d’un coin cuisine.

Pour ce programme qui favorise la communauté d’usage, l’agence Zig Zag Architecture a travaillé avec l’Aluminier Agréé TECHNAL France Verre qui a notamment mis en œuvre 315 m² de murs-rideaux GEODE sur l’ensemble des rez-de-chaussée. La légèreté de ces ensembles menuisés en aluminium permet d’ouvrir généreusement les espaces sur le jardin de la cour d’honneur et le parvis de la cour des sports. Ils offrent une transparence maximale qui suscite de nouvelles formes de voisinage le long des parcours estudiantins.
Sur les entités rénovées, les murs-rideaux viennent en remplacement des châssis en béton, optimisant le confort intérieur grâce à leur performance thermique.

Résidence étudiante de l’Institut Catholique des Arts et Métiers (ICAM), Lille (59)

Résidence étudiante de l’Institut Catholique des Arts et Métiers (ICAM), Lille (59)

 

 

: PRIX RÉHABILITER TERTIAIRE

Réhabilitation du cinéma et construction du centre culturel «Le Domino », Méru (60)

Réhabilitation du cinéma et construction du centre culturel «Le Domino », Méru (60)

Après

Réhabilitation du cinéma et construction du centre culturel «Le Domino », Méru (60)

Avant


Agence d’architecture :
Deprick et Maniaque (80)
Maître d’ouvrage : Mairie de Méru
Aluminier Agréé TECHNAL : Foucault (62)
Produits TECHNAL : 466 m² de murs-rideaux GEODE, 3 portes et 4 ouvrants SOLEAL
Livraison du bâtiment : Février 2015
Durée du chantier : 1 an et 8 mois
Photographe : Philippe Deprick

Un équipement culturel ouvert sur l’espace public

Réhabilitation du cinéma et construction du centre culturel «Le Domino », Méru (60)

Édifié en 1986, le cinéma d’art et d’essai Le Domino devait être remis aux normes d’accessibilité PMR et aux normes d’incendie. La commune a profité de cette réhabilitation pour l'agrandir et y intégrer un centre culturel de 1 650 m². La parcelle à construire étant de petite taille, l’agence d’architecture Deprick et Maniaque a imaginé un programme sur cinq niveaux qui soit visible et devienne un signal urbain pour la ville. Les deux bâtiments sont reliés dos à dos et ne forment qu’un seul équipement.

Le nouveau hall d'entrée du cinéma se compose de 139 m² de murs-rideaux GEODE en angle. En continuité avec les murs-rideaux de la façade en rez-de-chaussée, ils contribuent à accentuer la hauteur de la façade du hall du cinéma. À l’est, l’entrée du centre culturel est constituée d’un mur-rideau GEODE de 288 m². La façade cristalline offre une vue en belvédère sur la ville. Sur la façade opposée, deux fentes verticales apportent un éclairage naturel grâce aux solutions GEODE et aux portes SOLEAL. Leur format rappelle les bandes pellicules des films. En accord avec les normes ERP, quatre ouvrants pompiers SOLEAL facilitent l’intervention des secours. Afin de respecter la trame de la façade, leurs profilés en aluminium ont été traités avec finesse pour s’intégrer dans le mur-rideau.

 

 

: PRIX TRAVAILLER

Maison de Santé pluri-professionnelle, Labastide-Murat (46)

Maison de Santé pluri-professionnelle, Labastide-Murat (46)


Agence d’architecture : Atelier d’Architecture Franck Martinez (46)
Collaborateurs : PJ. Artins, S. Cadiergues, A. Lavernhe, C. Prévôt, V. Sévigné et S. Ginsbourger
Maître d’ouvrage : Communauté de communes du Causse de Labastide-Murat
Aluminier Agréé TECHNAL : Miroiterie Menuiseries Poux (82)
Produits TECHNAL : 49 fenêtres, portes et coulissants SOLEAL
Livraison du bâtiment : Février 2015
Durée du chantier : 1 an et 2 mois
Photographe : Atelier d’Architecture Franck Martinez

D’une maison de santé à un territoire

Cet établissement a été conçu pour favoriser l’implantation des jeunes médecins en milieu rural. L’atelier d’architecture Franck Martinez a imaginé un bâtiment d’une superficie de 1 100 m² en R+3. Il s’est appuyé sur des volumes simples qui épousent la déclivité du site, et sur des matériaux bruts et naturels tels que le bois ou les pierres calcaires présentes dans le village.

Maximiser les espaces vitrés en réduisant les masses visibles aluminium constituait le fil rouge du projet. L’Aluminier Agréé TECHNAL Miroiterie Menuiseries Poux a tiré le meilleur parti de la finesse des menuiseries TECHNAL et apporté des solutions personnalisées pour chaque percement. Il a conçu plus de vingt types d’ouvertures avec des poses variées, en applique, tunnel, feuillures… Dans la salle d’attente, un coulissant SOLEAL à quatre vantaux indépendants prolonge l’espace sur un patio, accentue le cadrage sur le paysage et assure la continuité entre intérieur et extérieur.
La salle d’hydrothérapie offre une vision transparente par la mise en œuvre de vitrages collés bord à bord sur les châssis fixes SOLEAL. Ils baignent de lumière cette zone de détente dédiée aux malades. Une large baie fixe en angle SOLEAL de 12 m estompe la frontière intérieur-extérieur. Des ensembles menuisés SOLEAL en bandes filantes verticales de 7 m de haut éclairent généreusement le rez-de-chaussée et le premier étage. TECHNAL a préconisé une finition beige aux tonalités minérale et naturelle pour toutes les menuiseries, en pleine harmonie avec le béton brut et les pierres calcaires de l’enveloppe extérieure.

Maison de Santé pluri-professionnelle, Labastide-Murat (46)
 

 

: MENTION TRAVAILLER

Hôtel des Services, Reims (51)

Hôtel des Services, Reims (51)


Agence d’architecture :
Pace Architecte (51)
Maître d’ouvrage : Reims Habitat
Aluminier Agréé TECHNAL : Daniel Manchin (52)
Produits TECHNAL : 544 brise-soleil SUNEAL, 4 châssis à la française et 4 à soufflet SOLEAL
Livraison du bâtiment : Juin 2015
Durée du chantier : 1 an et 9 mois
Photographe : Fred Laures

Architecture audacieuse pour entreprises et associations

Hôtel des Services, Reims (51)

L’Hôtel des Services de Reims constitue la nouvelle porte du quartier Croix Rouge en pleine restructuration urbaine. Ce bâtiment tertiaire R+5 (3 560 m²) doit accueillir une pépinière d’entreprises et d’associations. Il se compose d’un vaste hall d’accueil, de 85 bureaux modulaires et de divers espaces.

Le projet imaginé par l’agence Pace Architecte définit deux volumes qui se rejoignent par un noyau central pour ne faire qu'un. Son architecture minimaliste et sobre est un parti pris audacieux. Les façades miroitantes Est et Ouest sont habillées de brise-soleil en aluminium anodisé SUNEAL, et les façades Nord et Sud se parent d’un bardage en panneaux stratifiés mats et brillants. Toutes ces matières changent de nuances selon la couleur du ciel et dynamisent l’enveloppe. Les brise-soleil SUNEAL associés aux châssis SOLEAL participent à la démarche HQE du projet par la régulation des apports solaires et la ventilation qui limitent le recours à la climatisation. Le système répétitif des brise-soleil est décliné aux ouvertures à la française sur une trame de 56 mm. Cette écriture architecturale assure une modularité des plateaux tous les 5 m² exigée par lle maître d’ouvrage pour faciliter la location des bureaux.

 

 

: PRIX SPÉCIAL DU JURY

Stade Matmut Atlantique, Bordeaux (33)

Stade Matmut Atlantique, Bordeaux (33)


Agences d’architecture : Herzog & de Meuron (Suisse - Mandataire), Groupe 6 (France - Suivi de chantier)
Maîtres d’ouvrage : SBA, FAYAT, Vinci Concessions
Aluminier Agréé TECHNAL : Montoise de Miroiterie (40)
Produits TECHNAL : 3 200 m² de murs-rideaux GEODE aspect grille
Livraison du bâtiment : Avril 2015
Durée du chantier : 2 ans et 5 mois
Photographe : Vigouroux

Monumentalité et délicatesse

Enceinte multifonctionnelle dédiée au sport et à la culture, le nouveau Stade de Bordeaux s’inscrit comme un élément structurant de la région et un lieu unique de rassemblement et de partage pour toutes les générations. Herzog & de Meuron, l’agence mandataire, et Groupe-6, qui a suivi le chantier, ont porté une attention particulière à l’intégration de la structure dans le paysage bordelais, sans relief mais ouvert.

Épurée et lisible, l’architecture confère une impression de monumentalité et de grâce à l’ouvrage. À l’entrée, près de mille colonnes composent une façade cinétique et reflètent la trame paysagère dessinée par les arbres et les voies d’accès aux alentours. Cette forêt de colonnes est traversée par les ondulations d’un ruban de buvettes et de sanitaires, animé par les mouvements de la foule. À la fois dense et légère, la structure forme un volume évanescent rectangulaire qui laisse deviner la silhouette sculptée du bol.

La géométrie du Stade offre une visibilité optimale à tous les spectateurs et la vue panoramique sur le terrain est optimisée dans les loges grâce à la mise en œuvre de 3 200 m² de murs-rideaux GEODE aspect grille, sélectionnés pour la finesse de leurs profilés et un clair de vitrage maximal qui offrent des ouvertures cristallines et lumineuses permettant d’apprécier le spectacle à chaque instant.

Stade Matmut Atlantique, Bordeaux (33)

Stade Matmut Atlantique, Bordeaux (33)



Suivez-nous sur
YouTube Facebook Facebook Facebook
Conformément à l'article 34 de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification des données nominatives vous concernant, si vous ne souhaitez plus recevoir de message de notre part : cliquez ici.